Quentin Lefranc

Né en 1987
Vit et travaille à Paris

Conçue comme un lieu d’étude, l’architecture sert de cadre, de territoire, de terrain de jeu pour les propositions de Quentin Lefranc. L’artiste établit toujours un dialogue entre le site et ce qui y est développé. Placées à la confluence de plusieurs pratiques, ses pièces fonctionnent comme des parenthèses ouvertes dans l’espace.

L’origine d’Action Office est le display éponyme édité par Herman Miller pour redistribuer et compartimenter les open spaces. C’est une structure, faite de plans, qui vient découper le lieu. Un espace ordonné et hiérarchisé est développé. 

« J’ai utilisé son principe et ai concentré son arrangement afin que les cellules deviennent des sillons labyrinthiques. Une zone délimitée apparaît, et dessine des chemins qui communiquent sans cesse. C’est un espace que l’on parcourt, où l’on s’arrête, où l’on bifurque avant de reprendre la déambulation. Exact opposé de l’espace perceptif, le labyrinthe ne peut s’appréhender d’un seul regard. Il est nécessaire de le traverser pour en prendre connaissance. Un certain rapport cinétique le révèle fragment par fragment et implique une mémoire corporelle. C’est un jeu sur une limite en train de s’écrire, sur un intérieur qui est en permanence en correspondance avec l’extérieur où la perception de l’espace se mêle au temps. »

Action Office a été réalisée à la suite d’une résidence avec l’entreprise LSB la salle blanche. Entreprise qui conçoit et aménage des espaces de soins aseptiques pour les milieux hospitaliers, des laboratoires et salles à atmosphères contrôlées pour l’industrie pharmaceutique.


Action Office, 2021
Stratifié HPL et châssis aluminium, 
Dimensions variables, hauteur 150cm
Production : LSB La salle blanche
Courtesy de l’artiste
Copyright photo © Quentin Lefranc
Retour haut de page