Florian Pugnaire
David Raffini

Nés en 1980 et 1982
Vivent et travaillent à Bruxelles

Les deux artistes se sont rencontrés durant leurs études à la Villa Arson, Nice, où ils ont été diplômés. Ils collaborent ensemble sur différents projets depuis 2006. Ils produisent -simultanément des projets personnels et les projets en duo. Leur duo est marqué par la problématique de la sculpture comme « work event » et également par un penchant pour l’avenir des objets industriels.

L’œuvre L’Onde évoque le retentissement d’une onde de choc. La première tôle arbore en son centre un impact produisant une violente déformation de la matière et, dans son sillage, d’autres plaques semblent peu à peu se redresser. L’impact initial se répercute de l’une à l’autre jusqu’à la dernière, indemne, disparaissant progressivement dans une inexorable dégressivité.

La sculpture s’inscrit donc au cœur de leur pratique en duo, qui se déploie le plus souvent dans les champs de la sculpture, de l’installation et de la vidéo, par la mise en scène de procédés de transformation de la matière orchestrés de manière mécanique, chorégraphique ou -cinématographique. Mais ici aucun mécanisme ne génère le mouvement, aucun film ne témoigne du processus : la métamorphose se dévoile en une image figée dans l’espace et dans le temps.

« L’onde » n’est pas simplement une image arrêtée, mais la représentation d’une période de temps dans l’espace. A hauteur d’homme, elle matérialise une distance parcourue dans un temps donné, ou l’inverse.

Onde, 2017
Inox Poli-miroir et IPN
200 x 100 x 360 cm
Courtesy Ceysson & Bénétière

Retour haut de page