Le parcours des Galeries > une Galerie – un artiste

Conçu comme une opportunité d’échanges et d’émulation artistique, le « Parcours des Galeries » de Saint-Paul de Vence s’inscrit dans un temps de reprise, essentiel, de la culture et de soutien aux artistes créateurs.
En participant au concept « Une galerie – Un artiste », chaque galerie présentera, dans son espace, un artiste visuel de son choix qu’elle mettra en lumière tout le temps de la Biennale.


Bogéna Galerie – Juan Garaizabal

777 route de la Colle – Saint Paul de Vence – www.bogena-galerie.com

Juan Garaizabal (Espagne, 1971) est un sculpteur internationalement reconnu. Ses œuvres -revisitent des éléments architecturaux disparus en intégrant différentes techniques telles que la sculpture, le dessin, la gravure, la lumière, l’art vidéo et les enregistrements audio
Artiste conceptuel, il travaille à la main, en utilisant des savoir-faire acquis au fil des années : forge, charpente, électricité, maçonnerie ou encore plasticité. Il a acquis une renommée -mondiale grâce à ses installations monumentales dans l’espace public, ses « Urban Memories » qui occupent des sites d’importance historique laissés vacants (à Berlin, Miami, Paris, Chicago…).  


De Buck Gallery – Devan Shimoyama

50 chemin des Trious – Saint Paul de Vence – www.debuckgallery.com

Devan Shimoyama (Philadelphie, 1989) est un artiste visuel qui travaille principalement sur -l’autoportrait et les récits inspirés de la mythologie classique et de l’allégorie. Shimoyama cherche à dépeindre le corps masculin noir queer comme quelque chose de désirable et de désiré.
Il explore le mystère et la magie dans le processus de compréhension de ses origines et se penche également sur la politique de la culture queer.
Son travail s’inspire des canons des maîtres tels Caravage et Goya, tout en y ajoutant une -expression et une sensualité plus contemporaines. Avec l’utilisation de divers matériaux : -peinture éclaboussée, pochoirs, paillettes noires, strass et paillettes, Shimoyama crée des pièces qui -capturent l’esprit magique des êtres humains. 


Univers de l’Art – Linda Portelli

Espace Saint Claire – Saint Paul de Vence – www.universdelart.fr

Linda Portelli (Charente-Maritimes, 1975) se consacre à la peinture à l’huile et à la craie d’art et à la photographie. En 2001, l’artiste s’installe à Nice et découvre la lumière, la couleur de Chagall et de Matisse. Elle sera récompensée pour ses œuvres au Concours International des Arts Plastiques de l’Aigle de Nice en 2020 et expose de manière permanente à Saint-Paul de Vence. Sa pratique tend à réinventer un monde plus poétique tout en témoignant de la fragilité de l’homme au-delà d’un regard ou d’une mise en scène urbaine.


Galerie Catherine Issert – Martin Belou

2 route des Serres – Saint Paul de Vence – www.galerie-issert.com

Martin Belou (l’Union, 1986) est un artiste qui crée des situations performatives et des expériences utilisant les éléments (terre, eau, air, feu). Conduit par l’intuition et un savoir-faire artisanal, l’artiste combine sculpture, dessins et matières organiques dans des installations qui parlent souvent de notions universelles liées au travail manuel, la tradition et la communauté. 
En mars 2019, Martin Belou a présenté sa première exposition personnelle en galerie à Marseille chez Catherine Bastide Projects, en partenariat avec Triangle France – Astérides. Il a également participé à l’exposition « Futur, Ancien, Fugitif » dédiée à la scène artistique française au Palais de Tokyo, Paris ; puis présenté une exposition personnelle à la Bernier/Eliades Gallery en 2020.


Galerie Podgorny Robinson – Nicolas Sanhes

Place de Gaulle – Saint-Paul de Vence – www.pr-gallery.com

Diplômé de l’École des Beaux-Arts de Perpignan, Nicolas Sanhes (1965, Rodez) utilise le goudron comme moyen plastique durant ses premières années. Cette exploration le mène directement à la sculpture et à l’élaboration de formes d’art radicales. L’artiste poursuit ses premiers travaux appelés « sculptures-outils » et installe peu à peu des principes formels de répétitions et de modules rectilignes, toujours présents aujourd’hui. 
Depuis 2004, ses recherches sur la ligne l’orientent vers une géométrie nouvelle qu’il nommera « géométrie incidente ». Pensée comme une mise en relation d’un plan et d’une verticale, la ligne ne peut donc plus, lors de son déploiement dans l’espace, obéir aux règles classiques de la géométrie. Nicolas Sanhes a trouvé et affirme son véritable style. 


Le Cercle des Artistes de Saint-Paul de Vence – Fabrice Nuttin

La Vieille Forge – Place du Tilleul – Saint Paul de Vence – www.artmajeur.com/cercledesartistes

Diplômé de l’École de Communication Visuelle de Paris en direction artistique, Fab Nut expose ses premières installations lumineuses en marge d’événements musicaux parisiens puis revient à Saint Paul de Vence, le village où il a grandi, pour y travailler de nouvelles pistes de recherche, lesquelles aboutissent à un ensemble d’œuvres qu’il nomme : «L’univers est vibration».
Appliquant en peinture acrylique sur toile son graphisme conceptuel « de l’atome à des ensembles planétaires », des mobiles en bois viennent argumenter son point de vue sur la -matière physique et l’imperceptible. Le vent dans son travail sculptural est essentiel pour donner vie in-situ à ses créations.
Il s’amuse à interroger le réel, interprétant avec son imaginaire des réalités et choses physiques.


Galerie Lefakis – Aggelika Korovessi

13 rue Grande – Saint Paul de Vence – fr.galerielefakis-stpaul.com

Diplômée de l’école des Beaux-Arts d’Athènes, Aggelika Korovessi (Pyrgos, Grèce – 1952) est une artiste largement exposée en Grèce et à l’international, au sein de musées et de collections publiques ou privées. Depuis 1985, l’artiste s’intéresse spécifiquement à l’analyse sonore des mots, conduisant ses recherches au Centre de musique électronique fondé par Iannis Xenakis.
Korovessi crée des œuvres qui alliant l’utilisation de la technologie, de la musique et de la science, pour aboutir à des « sculptures sonores », aussi appelées SonArt.


Saint-Paul Galerie – Marc Ingoglia

19 rue Grande – Saint-Paul de Vence – saint-paul-galerie.e-monsite.com

Marc Ingoglia, artiste varois, utilise des matériaux transparents permettant à la couleur de vivre au travers de la lumière. Les sculptures de l’artiste ont une double vie : celle que leur apporte la lumière éclairant la surface et celle qu’elle leur donne lorsqu’elle les éclaire par derrière ou par l’intérieur. L’exploration de la matière PMMA permet de présenter un univers tout en fusion et en interpénétration, et le libre passage de la lumière qui magnifie la couleur.


Dan & Donuts Gallery – Peppone

50 rue grande – Saint-Paul de Vence – www.dan-donuts-gallery.com

Peppone (1970) vit et travaille près d’Aix-en-Provence. Grand collectionneur des aventures de -Tintin, ce personnage est devenu l’un des piliers de sa pratique. Considérant que l’homme, conscient de sa finalité, échappe à sa condition en entretenant un lien cyclique entre -passé, -présent et futur par la reproduction, la communication et le rêve, l’artiste exploite la figure de -Tintin pour cultiver la filiation avec son père et se projeter dans une forme de « situation -artistique ».

Galerie Casa d’Amor Design
Isabelle de Botton – Abel Ramírez Massot

62 rue Grande – Saint-Paul de Vence – www.casadamordesign.com

Abel Ramírez Massot (La Havane, 1979) est un peintre cubain diplômé avec mention de l’Académie des Beaux-Arts de San Alejandro (Cuba). Attaché à la représentation de personnages sur grand formats, l’artiste cherche à mettre en lumière, dans ses toiles, l’expressivité humaine. Les portraits tentent de montrer la nudité absolue de leur âme, leur être le plus intime, leurs réflexions et leurs préoccupations, conduisant le spectateur à une réflexion sur le milieu social d’où proviennent ces personnages, mais aussi et surtout à une réflexion introspective.


Di Allure Art Gallery – Sinisha S. KashaWelski

53 rue Grande – Saint Paul de Vence – www.diallureart.com

Les oeuvres de Sinisha S. Kashawelski (Kumanovo, Macédoine – 1969), recouvrent un creuset d’esthétiques, principalement orientées par une mouvance surréaliste elle-même tricotée par des motifs issus de la tradition macédonienne, dont le résultat aboutit à des images homogènes de personnages et de paysages oniriques étranges. 
Lauréat du Palm Art Award (Allemagne) en 2016 et d’une médaille d’or du Salon des artistes -français, l’artiste a présenté ses œuvres lors de nombreuses expositions en Allemagne, en France et aux Etats-Unis. Kashawelski a été choisi pour peindre le plafond du Théâtre national de Skopje, en Macédoine.


Galerie Otéro – Frédéric Lang

81 rue Grande – Saint Paul de Vence – www.galerie-otero.com

Frédéric Lange (Belgique, 1963) débute une carrière autodidacte très académique en sculpture, et propose une œuvre qui se veut « liaison entre la matière et l’intelligence du vivant, interprétation matérialisée du temps ».
Ce procédé technique particulier lui permet de couler du bronze autour de bois très anciens, préservant ainsi la mémoire de ces matières fossilisées, figeant la beauté de l’usure, remplie de ses reliefs, dans une intime sensibilité et dialogue avec la nature.

Retour haut de page